Compte Rendu de l’Assemblée générale extraordinaire qui s’est tenue le vendredi 27 mai 2016 à 10h30 à l’IUT de Belfort-Montbéliard

Présents : AMANTE Hélène, BESANÇON Marie-Claire, BIGEARD Léa, BOGUET Maryvonne, BOLOU-CHIARAVALLI Christine, BONCHE Valérie, CLAUS Viviane, DELBOS Isabelle, DENGERMA Robert, FENDRICH Muriel, DIETTE Thomas, FORT Jean-Louis, FRANOUX Hélène, GUEUDET Carole, HELLEGOUARCH Pascale, HINAULT  Anne-Marie, HUEBER Eric, LAFFLY Catherine, MARTY Sidonie, MICHEL Anne-Céline, MITON Florence, MUSILLO Giovanna, NIVET Laurence, NOUAILLER Mathilde, PALIER Anne-Céline, PATERLINI Corinne, PERSONNEAUX Brigitte, PLOUCHARD Pascal, RICCI Anna, ROBERT Nicolas, RODIER BELLEC Valérie, SCHWALL Pierre, SOUNY Elisabeth, SWEIKER Anne-Laure, VAREILLE Pascale, VERGELY Pascale

 

1 – ACTIVITES DE L’ASSOCIATION 

Problème de fonctionnement :

L’AECiut arrive à une phase critique : beaucoup de membres, peu d’implication. Des profils de plus en plus clientélistes, et un essoufflement des membres actifs depuis 2001.

Un constat :

La mise à disposition des ressources pédagogiques sur le site reste insuffisante. De même, les communications lors des Rencontres sont en majorité assurées par les mêmes personnes d’une année à l’autre.

Des besoins qui ont sans doute évolué :

A l’origine, aucun document n’existait et un vrai besoin de mise en commun, d’échanges, a émergé. Aujourd’hui, des manuels, des ressources en ligne sont disponibles et répondent aux attentes des nouveaux collègues.

Un positionnement institutionnel fort désormais :

Or, l’AECiut joue pleinement son rôle représentatif de la discipline dans le réseau IUT : PPN, Comité de pilotage de la commission Formation, Pédagogie, Professionnalisation et Vie Etudiante de l’ADIUT.

Redéfinition nécessaire des missions, objectifs et moyens de l’AECiut :

La formule actuelle des Rencontres ne semble plus adaptée aux besoins actuels des collègues. Les contenus pédagogiques sont désormais fixés. Faut-il continuer à organiser des Rencontres annuelles, reposant sur l’investissement de trop peu de collègues ? Faut-il envisager de les remplacer par des journées d’étude dédiées à des thématiques précises ou à des spécialités de DUT (DUT tertiaires, DUT secondaires) et renforcer ainsi le rôle institutionnel de l’AECiut. Ce type d’événement, organisé par des collègues, pourra être soutenu par l’AECiut qui mettra à leur disposition des soutiens logistiques (ex. Journées « Décryptage de la propagande », Etudes de cas en DUT Tertiaires).

L’assemblée a insisté sur l’importance de conserver le principe des Rencontres, lieu d’échanges en présentiel.

L’accès aux Ressources pourrait être limitée à l’année en cours (et précédentes en cas de renouvellement d’adhésion). On peut aussi faire un lien avec IUTenLigne.

L’assemblée se positionne en faveur de l’accès nivelé au site, mais pense qu’il faut limiter la publication de certains articles sur IUT en Ligne (ex. article de Gioavanna Musillo sur le site du ccdmd).

Par ailleurs, sur le plan financier, l’association n’accepte pas pour le moment de bons de commande, conserve un fonctionnement « à l’ancienne » qui privilégie la simplicité, l’implication individuelle et volontaire des collègues, modèle qui a vécu… Il s’agit donc de revoir le mode d’adhésion : montant, adhésion IUT…

La trésorière souligne que l’annulation de dernière minute d’inscriptions aux dernières Rencontres engendre un déficit pour l’association.

 

2 – RENOUVELLEMENT DU BUREAU : APPEL À CANDIDATURES

La présidente, Mathilde Nouailler, ne se représentera pas lors de l’élection du bureau qui aura lieu le samedi 15 octobre 2016. Elle souhaite néanmoins continuer à assurer les relations au sein du réseau des IUT.

Elle présente les postes et les besoins :

Présidence :

  • Assurer un rôle de coordination des actions, politique générale, et relationnel dans le réseau IUT et universitaire
  • Déterminer les orientations pédagogiques de la filière Expression-Communication dans l’ensemble des formations dispensées en IUT en coordination avec l’ensemble des enseignants.
  • Déplacements : 3 minimum par an (AG, Réunion de bureau, Rencontres). Plus selon disponibilités et sollicitations ADIUT.

Trésorerie :

  • Gestion financière et comptable de l’association
  • Gestion des membres (adhésions, accès aux ressources du site web de l’AECiut)
  • Dossier de subventions.
  • Déplacements : 3 par an minimum (AG, Réunion de bureau, Rencontres)

Secrétariat :

  • Rédiger et assurer la mise à jour des documents de l’association. Relais indispensable de la présidence et de la trésorerie.
  • Déplacements : 3 minimum par an (AG, Réunion de bureau, Rencontres). Plus selon disponibilités et sollicitations ADIUT.

 

Mais des postes clés aussi : les chargés de mission qui soutiennent le bureau

Web :

  • Laurence Nivet pour le moment + présidence et secrétariat
  • Mise à jour du site web
  • Publications

Gestion des membres :

  • en lien ave la trésorerie
  • Gestion du relationnel avec les adhérents : accès aux ressources, mot de passe…

 

Ajout Equipe « chargée de mission » : liaison AECiut /ADIUT en lien avec la présidence

 

Les membres du bureau actuel assureront le relais avec la nouvelle équipe et un accompagnement des nouveaux.

 

3- CALENDRIER

Prochaine AG : 15 octobre 2016 à Paris

Mai 2017 : Rencontres à l’IUT du Havre

Pistes pour le programme des prochaines Rencontres : le rapport de stage /  de projet, le développement de l’esprit critique, le non-verbal, la transversalité à l’occasion  des 50 ans des IUT, échange de pratiques.

 

Mathilde Nouailler, Présidente

Anne-Marie Hinault, Vice-présidente