Saint-Etienne 2019 : appel à contribution

Les Rencontres de Saint-Etienne (23-24 mai 2019) se dérouleront autour des trois thèmes de travail ci-dessous.

Si vous souhaitez proposer une contribution, nous vous invitons à contacter Pascal Plouchard (pascal.plouchard@u-bordeaux.fr).

 

  1. Ecritures académiques, écritures créatives

Les cours d’expression communication forment les étudiants aux différents écrits académiques et professionnels (rapport de stage, résumé, notes de synthèses, compte rendu, etc.). Par ailleurs, de plus en plus d’enseignants en EC développent des pratiques d’écriture créative au sein des IUT. Au regard de ces pratiques, trois questions se posent :

  • Quelles sont les évolutions concernant l’apprentissage de ces écrits académiques ? Comment s’articulent –elles avec  les pratiques d’écriture professionnelle ?
  • Quelles sont ces formes d’écritures créatives ? Comment sont-elles mises en place et évaluées ? Comment s’articulent-elles avec les enseignements concernant les écritures académiques ?
  • Quels transferts s’opèrent entre les compétences développées dans les écrits produits en atelier et les autres écrits ?

 

  1. Quels dispositifs pédagogiques pour le cours d’expression-communication : réflexions et pratiques

Les dispositifs pédagogiques doivent s’adapter aux nouveaux enjeux éducatifs, sociaux, économiques, environnementaux, et à l’évolution du public. Un certain nombre d’outils et de configurations pédagogiques sont apparus depuis quelques années :

  • Classe inversée, learning lab, apprentissage par problème, par projet, ludification, outils numériques, pratiques coopératives…, quels nouveaux dispositifs utilisez-vous en cours ?
  • D’où viennent-ils ? Quelle est leur histoire ? Sont-ils vraiment nouveaux ?
  • Quelle est l’intérêt de ces dispositifs pédagogiques ? Quelles compétences contribuent-ils à développer ? Permettent-ils d’impliquer davantage les étudiants dans le processus d’apprentissage ?

 

  1. Les compétences du cours d’expression-communication : élaboration d’un nouveau référentiel

La réforme du baccalauréat et de la formation continue sont en cours. Dans ce contexte, les contenus de notre  DUT  devront  s’adapter pour accueillir au mieux les publics en formation initiale et continue. A cela s’ajoute l’exigence, dans les fiches de poste, d’organiser explicitement l’enseignement selon une logique de compétences. A terme, il faudra imaginer un découpage cohérent en blocs de compétences.  En conséquence, l’association a dès novembre dernier nommé une chargée de mission pour piloter un groupe de travail sur ces questions. Sous sa responsabilité, les participants aux Rencontres de Saint- Étienne auront l’occasion d’approfondir la réflexion déjà bien avancée sur la place et le contenu de notre discipline dans cette nouvelle organisation, et d’effectuer des propositions pour un futur cadrage national.